Slide

NÉGOCIER SON CONTRAT

CONSEILS POUR DIMINUER LES COÛTS

Il y a trois domaines où l’Econome n’est qu’un pion par rapport à son interlocuteur :

  • les photocopieurs
  • la téléphonie
  • l’énergie

Ces trois domaines sont complexes et les fournisseurs sont les champions du monde toutes catégories pour brouiller les pistes. Ce sont des vendeurs qui maîtrisent leur métier.

Lorsque vous avez signé en pensant faire une bonne affaire, soyez certains du contraire car votre interlocuteur a signé lui aussi parce qu’il a fait une bonne affaire. Autant réduire le risque.

Energie – Les clés du succès

Pour bien négocier son contrat énergie, il faut le vouloir et en connaître les clés.

Pour cela il faut avoir les mêmes armes ou presque que votre interlocuteur.

Si vous confiez la tâche à un partenaire, celui-ci se rétribuera sur l’économie réalisée.

Si vous le faites vous-mêmes, vous aurez la fierté du travail bien fait. Les économies et les budgets dégagés ne se comptent pas en euros mais en dizaines de milliers d’euros sur ce simple bout de papier. Les règles sont simples et peu nombreuses :

Règle n°1

Connaître le prix de votre énergie, votre consommation et la date de fin de contrat actuel.

Règle n°2

Connaître le prix du marché.

Règle n°3

Comparer et faire jouer la concurrence jusqu’au dernier moment.

Comment procéder ?

1 Choisir la durée de votre contrat

Généralement de 1 à 3 ans. Pour déterminer cette durée, il vous faut savoir si vous êtes au-dessus ou en-dessous du prix du marché et quelle sera la tendance de celui-ci. C’est comme en bourse, il faut un peu de flair. Dites-vous bien que votre futur interlocuteur n’est pas devin non plus mais l’actualité et l’info quotidienne devraient déjà vous donner une tendance.

Le prix de votre énergie et consommation sont stipulés sur votre facture.
  • Si l’énergie est à la baisse, votre intérêt est de choisir un contrat de longue durée à prix fixe.
  • Si l’énergie est à la hausse, votre intérêt est de choisir un contrat court à prix variable.
  • Si vous n’êtes pas sûrs, vous pourrez difficilement faire pire et personne ne vous le reprochera.

2 Téléphoner aux divers fournisseurs

Il faut demander une offre par mail avec une durée de validité au jour et surtout à l’heure près. Dès que vous avez vos offres, il faut recontacter les 2 ou 3 moins chers et ne pas hésiter à mettre en concurrence les offres écrites. Les choses se jouent parfois à la 1/2h près avant la fin de la validité des offres car les sociétés distributrices ont une info que vous n’avez pas : elles ont en direct les cours de l’énergie sur la bourse européenne de l’énergie.

Vous pouvez également utiliser le comparateur de Brugel.

Encore un détail : les nouvelles règles de cahier des charges ne vont pas faciliter les choses.

©EconoBru tous les droits réservés - Design by ICT-PRO

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?